Le Marcassin généreux / collectif d’artisans // saison automne-hiver 2018 épisode 2 / Plestin les grèves

…un endroit où on peut s’arrêter, regarder, écouter sonner le glas de l’église en sirotant un café ou une citronnade, se mettre à l’abri entre deux céramiques, de l’osier tressé, un œil de chouette, une petite friperie bigarrée, des baigneuses en métal ciselé, des mains de poupée en boucles d’oreilles,…

On sera nombreus.es pour vous accueillir et vous rencontrer le mercredi 26 septembre à partir de 18h, autour d’un gouté-apéro d’automne.

vitrine marcassin.jpg

a4.jpg

a42

ambiance int.jpg

 

ambiance détail.JPG

cuir céramique.jpg

bijoux porcelaine.jpg

montres.jpg

 

 

Méduse(s) ou La mort dans les yeux, premières brassées estivales

Cher.e.s ami.es, proches ou inconnu.es,
bienvenu.es
entre la Bretagne ou la Bourgogne,
à l’une des premières de notre spectacle
« La mort dans les yeux »
Une broderie musicale, cinématographique et aérienne, aiguillée par Méduse, la mythique.
DSC_4203.JPG

Méduse resplendit. Elle se projette, invisible, à travers les fonds marins. Suspendue au sort cruel que lui réservent les dieux, elle est métamorphosée. Désormais, tout ce qu’elle fixe se transforme en pierre. Traquée, elle trouve la mort. De son cou jaillissent des milliers de créatures gélatineuses, elles tombent dans les eaux, dérivent et envahissent bientôt les océans, sourde vengeance.

affiche_meduse.jpg

Comme une traversée en eaux troubles, nous avons trempé dans l’histoire de Méduse et trouvé quelques retentissements sur l’état du monde actuel. Images fantasmagoriques en pellicule super 8, clarinette et clavier fous, voix et récits, trapèze et ultime suspension

…Retrouvons-nous…


le 30 Juin // Les Nuits de la Cherre
« La maison » 1996 Quartier La Cherre
40210 Luë
le 6 Juillet // Le Négral
12220 Lugan
le 11 Juillet // Le Petit Festival, Son Ar Mein
29630 Plougasnou
le 19 Juillet // Rencontres « La Saillante »
63840, Saillant
le 24 Juillet // Les Quincailleries
21150, Venarey les Laumes

 

Avec l’aide et le soutien de la Dérive, de Poul Rodou, du centre culturel An Dour Meur de Plestin les Grèves.

Fabriqué dans les interstices du quotidien, puis dans les murs et sur les planches du camp Dromesko à Rennes et de la gare XP à Paris.

Avec la bienveillance de tous nos regards extérieurs.

Au plaisir de vous voir et de vous rencontrer !
Le collectif Aurita
aurita crew.jpg

Exposition collective / Galerie le 56 // Nantes

La Galerie LE 56, accueille
14 artistes
pour une expo collective:

COLOR ADDICT

Du 28 mars au 22 avril 2018

femme à la mort.jpg

VERNISSAGE mercredi 18 mars à partir de 18h !
*
Jeudi et Vendredi de 11h à 17h
Samedi de 15h à 19h
ainsi que le dimanche de 11h à 13h et de 15h à 18h
*
*
*

■ BIDAUD Valérie ■ Boris Davy ■ CRÉPEL Christine ■ DENOUAL Jocelyne ■ FORTIN Béatrice ■ GALLOIS Virginie ■ GUILLET Véronique ■ HERVY Anne ■ LAUNAY Florence ■ LE BIDAN Martine ■ LEGENDRE Sylvie ■ LESTANG Pomme ■ ROUSSET Cloé ■ STAWECKI Liliane

LE 56

Atelier-Galerie / 56 rue de l’Hermitage / Butte Sainte Anne / Nantes

Rendez-vous d’Hiver…

Notez bien dans vos carnets, nous sommes de sortie cet hiver !

  • « La Face cachée de l’iceberg » // Exposition collective, L’atelier du Coin, Saint-Étienne // Du 14 novembre au 31 décembre 2017

iceberg -.JPG

organes ice -

Organes de glace

Comme des petits organes de givre qui tiennent dans le creux d’une main. Des univers en soi, à la fois minuscules de taille et immenses de fibres internes, de réseaux transparents, de tâches mouchetées, de flux invisibles. Des îlots à porter sur le cœur, brodés de perles fines, de sequins irisés, de fils d’argent et de corail, encore palpitants sous la glace.

http://latelier-du-coin.blogspot.fr/

 

  • Le Petit Marché de l’Art // Exposition collective, Galerie Le Rayon Vert, Nantes // Du 18 novembre 2017 au 14 janvier 2018

trophée

« Bâillonner les réveils, mais en douceur. Une flore parasite se développe au sein de la mécanique des heures qui nous alarme sens cesse de nos devoirs quotidiens. Le cycle naturel comme mesure du temps, reprend ses droits, et vient symboliquement envahir nos réveils. Les plissés étouffent le cadran, puis se parent des aiguilles comme trophée, et le tour est joué, le temps d’une nuit ensommeillée. »

https://www.rayonvert.com/pages/program.html

 

  • Salon des Métiers d’art de Nantes // 8, 9 & 10 décembre 2017 //  De 10h à 19h

vague papillon -.jpg

Les Veuves 

« L’endeuillée, l’empoisonneuse, l’invisible » – Exploration textile à quatre mains – Louisa Vidal & Cloé Rousset

Broderie et coupe couture – De la mantille à la salière

A la fin du Moyen Age, on distinguait une veuve parce qu’une guimpe comme voile enveloppait sa tête, son visage, son cou et ses épaules. Le haut du corps disparaît, comme pour porter la mort sur soi.

L’usage social du corps des femmes est une clé, hier comme aujourd’hui. Si visibles et pourtant invisibles, les femmes traversent les siècles, comme des fantômes traversent les murs. Invisible, de leur labeur domestique, de leur soins aux enfants et aux mourants. Invisible, perdant leur nom à chaque union. Invisible au monde des idées, invisible à la postérité. Et si l’on faisait de cette invisibilité une force, une force sourde, un pouvoir en miroir ?

Le corps des femmes, comme revenante, comme insaisissable, comme une horde de papillons de nuit. Se revendiquer veuve, ou gagner en intégrité, se laisser pousser des ailes, noires, comme la nuit. Ne plus être dans l’ombre de l’autre, « Nous sommes toutes déjà veuves » !

Les veuves

 

https://www.salondesmetiersdart.fr/