S’orner – bijou textile

Joaillerie sauvage

De mes expériences textiles, des ornements-bijoux naissent, souvent de chutes d’anciens travaux (débris de fils, de tissus et de papiers, bijoux cassés, abandonnés…) A la lisière de la sculpture, je tricote, ligature, pique, surpique, brode, emmaillote à l’infime. Ces chutes ont un caractère précieux car elles sont le fruit d’heures passées sur un ouvrage antérieur, elles sont habitées par le temps, patinées par les histoires. Cette façon de faire célèbre l’instabilité et la fragilité de l’existence, donne vie à la poussière.

Les nébuleuses

Les baladines

Les singulières

Les méditatives

Les éxotiques

Les vénéneuses

Les aériennes

Les turbulentes

Les sauvages

Les analphabètes

Les arachnées

Les mécaniques

Les Veuves

bandite

mix copy

détails main copy

boucles copy

pierre veine

Une réflexion sur “S’orner – bijou textile

  1. Bonjour,
    Suite au salon pour l’amour du fil de Nantes, j’aimerais avoir les calendriers de vos prochains cours (si cela est possible )afin que je puisse éventuellement me libérer à ces dates.
    Merci d’avance et bravo pour toutes vos créations
    Patricia Cousin Lebreton

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s