Rendez-vous d’Hiver…

Notez bien dans vos carnets, nous sommes de sortie cet hiver !

  • « La Face cachée de l’iceberg » // Exposition collective, L’atelier du Coin, Saint-Étienne // Du 14 novembre au 31 décembre 2017

iceberg -.JPG

organes ice -

Organes de glace

Comme des petits organes de givre qui tiennent dans le creux d’une main. Des univers en soi, à la fois minuscules de taille et immenses de fibres internes, de réseaux transparents, de tâches mouchetées, de flux invisibles. Des îlots à porter sur le cœur, brodés de perles fines, de sequins irisés, de fils d’argent et de corail, encore palpitants sous la glace.

http://latelier-du-coin.blogspot.fr/

 

  • Le Petit Marché de l’Art // Exposition collective, Galerie Le Rayon Vert, Nantes // Du 18 novembre 2017 au 14 janvier 2018

trophée

« Bâillonner les réveils, mais en douceur. Une flore parasite se développe au sein de la mécanique des heures qui nous alarme sens cesse de nos devoirs quotidiens. Le cycle naturel comme mesure du temps, reprend ses droits, et vient symboliquement envahir nos réveils. Les plissés étouffent le cadran, puis se parent des aiguilles comme trophée, et le tour est joué, le temps d’une nuit ensommeillée. »

https://www.rayonvert.com/pages/program.html

 

  • Salon des Métiers d’art de Nantes // 8, 9 & 10 décembre 2017 //  De 10h à 19h

vague papillon -.jpg

Les Veuves 

« L’endeuillée, l’empoisonneuse, l’invisible » – Exploration textile à quatre mains – Louisa Vidal & Cloé Rousset

Broderie et coupe couture – De la mantille à la salière

A la fin du Moyen Age, on distinguait une veuve parce qu’une guimpe comme voile enveloppait sa tête, son visage, son cou et ses épaules. Le haut du corps disparaît, comme pour porter la mort sur soi.

L’usage social du corps des femmes est une clé, hier comme aujourd’hui. Si visibles et pourtant invisibles, les femmes traversent les siècles, comme des fantômes traversent les murs. Invisible, de leur labeur domestique, de leur soins aux enfants et aux mourants. Invisible, perdant leur nom à chaque union. Invisible au monde des idées, invisible à la postérité. Et si l’on faisait de cette invisibilité une force, une force sourde, un pouvoir en miroir ?

Le corps des femmes, comme revenante, comme insaisissable, comme une horde de papillons de nuit. Se revendiquer veuve, ou gagner en intégrité, se laisser pousser des ailes, noires, comme la nuit. Ne plus être dans l’ombre de l’autre, « Nous sommes toutes déjà veuves » !

Les veuves

 

https://www.salondesmetiersdart.fr/

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Marché de Noël de Traon Nevez, dimanche 4 décembre 2016

Bienvenu.es au chaleureux Marché de Noël de Traon Nevez,

Artistes et artisans d’art vous accueillent dimanche 4 décembre de 10h à 18h.

Sur le site de Traon Nevez, Le dourduff en Mer, Plouezoc’h

Pour ma part, vous pourrez découvrir une petite famille de coussins feutrés, de dentelle et de soie, des étoles en laine feutrées, et d’autres petites choses…

mer et feutres

écailles

Exposition-vente d’hiver au 32 rue de Lappe, Bastille, Paris (last time !)

A la boutique du 32 rue de Lappe, en ce moment et jusqu’au 24 décembre 2015 :

Du mercredi au samedi de 14h à 19h

Des sacs pratiques et chics, Isabelle du Riveau
Des gravures vertigineuses, Flora Marc
Des vêtements élégants, Loulou Kraz
De la papeterie sophistiquée, Meghan Mc Nealy
Des bijoux fantastiques, Adina Mazer
De la joaillerie sauvage, Les pas sages errent

Le collectif d’artisanes de la rue de Lappe.

foulardée

* Les Veuves *

Collection Les pas sages errent, hiver 2015-2016, inspirée du roman « L’élégance des veuves », d’Alice Ferney

« […] Elle vécut dans ces relations particulières que l’on avec ceux que l’on protège. Refusant de songer que le sort est injuste, qu’il ne rend rien, qu’aux hommes il prend tout et ricane et continue de détruire leurs belles belles cathédrales, les œuvres de leurs vies, les dentelles précieuses qu’ils tissent avec leurs larmes. Et ce sort là continua de soustraire à Valentine ceux qui restaient. […] Elle cria comme une louve à la mort, à la honte de cette dépouille, contre ce Dieu qu’elle honorait. Elle réclamait de mourir aussi, de les rejoindre tous. Dans la chambre à peine éclairée elle s’était couchée par terre et frottait son front sur le parquet. Ses longues jupes noires, déployées autour d’elle, semblaient les ailes d’un papillon de nuit. Mais cette beauté des choses lui étaient invisible. Elle questionnait le sort. Pourquoi restait-elle toujours comme une fossoyeuse frappée de malédiction ? […] Et elle resta debout, toute de noire habillée, toute de douleur trempée, détruite à l’endroit du rire, un peu moins rapide : rien ne servait de presser les choses, elles venaient toujours trop vite là où elle s’achevaient. […] Valentine était cependant trop juste pour s’abaisser à blesser quiconque sous le mauvais prétexte qu’elle même était blessée, elle fut douce en étant malheureuse. Elle réussit cette impossible mission : armer ses enfants pour vivre alors qu’elle croyait capituler. »

collier diamant détail

 

Marché de Noël de Traon Nevez, le dimanche 6 décembre 2015

Les pas sages errent ont bel et bien pris la poudre d’escampette, et noué avec joie leur balluchon, vers un petit coin de Trégor, entre Finistère et Côte d’Armor.

Comme chaque premier dimanche de décembre, Traon Nevez accueille une bonne poignée d’artistes- artisan.es, pour un marché d’un jour, riche en merveilles.

Les pas sages errent seront de la partie ! …autour d’un bon verre de vin de chaud… et de matière feutrée, coussins, écharpes aux incrustations de dentelle et de paillettes. Quelques bijoux et autres curiosités seront bien sur à découvrir.

fleurs de sel copy

fleur 2

(Merci à Marie-Laure pour ses partages éclairés)

Dimanche 6 décembre, de 10h à 18h

Entrée libre comme entendu

Traon Nevez, Le Dourduff en Mer – PLouezoc’h

Dernier déballage, avant décollage ! Exposition-vente à l’atelier, dimanche 28 juin

Facteur Céleste et Les Pas Sages Errent ouvrent leurs malles…
histoire d’un dimanche après midi d’été
.
Nous vous accueilleront avec joie
le 28 juin de 14h à 20h
4 place de la fraternité
M° Robespierre

Micro-broderies mécaniques, bijoux de tissus, fragments feutrés et autres merveilles
– gris oxyde, bleu cendré, verts parasites et pourpre infime –

P1010601

Vous pourrez aussi découvrir la fabuleuse histoire de Facteur Céleste.

Quelques nombreuses années après les débuts de Facteur Céleste, les malles se ré-ouvrent et dévoilent les objets de toute une vie de création : plastiques des années 60, sandales multicolores, textiles du monde et matériaux d’une styliste de mode sont exposés pour cette occasion dans l’entrepôt de Montreuil, bientôt réhabilité par les Filles du Facteur.

http://www.fillesdufacteur.org/grande-porte-ouverte-facteur-celeste/